La consommation illégale de contenus audiovisuels génère un manque à gagner de 1,35 milliard d’euros par an en France

La consommation illégale de contenus audiovisuels génère un manque à gagner de 1,35 milliard d’euros par an en France

La consommation illégale de contenus audiovisuels est une pratique largement répandue en France et représente une audience de 13 millions d’individus. En 2015, 2,5 milliards de contenus ont été consommés illégalement.


L'étude d'EY publiée en février 2017 évalue les impacts de la consommation illégale de contenus audiovisuels sur l'économie française:

- une perte pour le budget de l’État (430 M€)
- un manque à gagner pour les ayants droit (265 M€)
- des investissements plus faibles pour les sociétés audiovisuelles (330 M€)
- une baisse des recettes pour les entreprises de distribution et de marketing (265 M€)
- l'encadrement du marché de l’illégal permettrait la création de plus de 2 000 emplois directs (masse salariale de 60 M€)


Les modes de piratages les plus populaires parmi les consommateurs pirates: direct download (27%), streaming (26%), Peer-to Peer (19%).